Magazine Être

Emploi, handicap et prévention

Dossier : IA et emploi : entre risques et opportunités

Numéro 162, septembre 2020


L’intelligence artificielle (IA) fascine autant qu’elle fait peur. Le champ professionnel ne fait pas exception à cette attirance-répulsion. Et pour cause, l’IA promet de faciliter le travail des recruteurs, voire d’améliorer les processus de recrutement, mais peut s’avérer discriminatoire. La technologie promet de décharger les humains de tâches fastidieuses et répétitives, mais leur enlève dès lors l’accès à des postes à qualification moindre, sinon la maîtrise de certains processus. Le développement et l’utilisation d’algorithmes dans les programmes participent au maintien dans l’emploi en compensant certaines situations de handicap, créent de nouveaux emplois et de nouvelles formes de travail, mais en détruisent certains autres... Ce dossier est une invitation à découvrir cet univers, pour déconstruire certaines idées reçues, comprendre son fonctionnement et in fine adopter une démarche responsable et éthique vis-à-vis de l’IA. Sans confiance excessive ni rejet en bloc.

Dossier coordonné par Alexandra Luthereau


Interview d'Aurélie Jean : « Considérer tous les types de discrimination »

Experte en numérique et passionnée par les algorithmes, qui lui permettent de décrypter le monde, Aurélie Jean oeuvre à une meilleure connaissance de ces technologies, soucieuse du développement d’une intelligence artificielle éthique et responsable.

Alexandra Luthereau

IA et recrutement : la nécessaire posture critique et éthique

Face à la révolution annoncée de l’utilisation de l’intelligence artificielle dans les recrutements, les recruteurs doivent se garder d’un excès de confiance envers ces outils.

L'entretien vidéo différé : gare à l'effet "clone"

Alors même que les outils d’analyse des soft skills (compétences non techniques) par des intelligences artificielles veulent favoriser la diversité, des études montrent qu’ils reproduisent en fait les biais discriminants. En particulier pour les profils en situation de handicap.

Alexandra Luthereau

La plateforme emploi AGEFIPH : algorithme 100% compétences

La nouvelle version du site emploi de l’Agefiph, mise en ligne en 2019 et spécifiquement destinée aux travailleurs handicapés, bénéficie désormais d’un algorithme de matching.

Stéphane Bardinet

Construction/destruction d'emplois : un solde positif pour les travailleurs handicapés ?

Entre l’assistance dans certaines tâches, le développement d’aides techniques de compensation innovantes et la création de nouveaux métiers, l’intelligence artificielle pourrait contribuer à favoriser l’emploi des personnes handicapées.

Alexandra Luthereau

Société générale : intelligence partagée

Société Générale développe des outils inclusifs recourant à l’intelligence artificielle (IA) qui bénéficient à tous, et en particulier à ses collaborateurs en situation de handicap. Récit partagé entre un Business Analyst, David Lagoutte, et la responsable Innovation et RSE au centre de solutions informatiques RH, Stella Petiot.

Michaël Couybes

Microtravail : des opportunités, mais de la précarité...

Le développement de l’intelligence artificielle est corrélé à celui du microtravail. Si cette activité présente des avantages en matière de facilité d’accès et de flexibilité, elle est néanmoins peu rémunératrice, précaire et invisible pour autrui.

Alexandra Luthereau

Vie quotidienne : incroyable IA

Avec la capacité de traiter un nombre considérable de données, l’intelligence artificielle offre l’espoir d’une vie quotidienne améliorée pour les personnes handicapées. Avec parfois des innovations tout simplement remarquables.

Alexandra Luthereau

Reportage graphique : IA, du nouveau à Lemnos

Sergio Yolfa Bruno Citrugni Alex Lavaur