Magazine Être

Emploi, handicap et prévention

Dossier : Sclérose en plaques au travail : un nouveau défi

Numéro 158, septembre 2019


La situation des personnes atteintes de sclérose en plaques, appelée plus communément par son acronyme SEP, est emblématique de la prise en charge de l’ensemble des MCE (maladies chroniques évolutives), qui touchent 15 % de la population active en France. Comme toutes ces pathologies, la SEP affecte considérablement la vie quotidienne. Mais ses symptômes, très divers et souvent peu visibles, génèrent, en plus, une forme de malentendu au sein du monde du travail qui tend à faire passer le salarié pour un simulateur. Tel est désormais l’enjeu pour les entreprises : dépasser cette incompréhension afin de s’adapter à une autre réalité. Celle de salariés injustement stigmatisés, voire parfois raillés, et ce bien souvent indépendamment d’une réelle perte de capacité de travail.

Dossier coordonné par Sandrine Letellier


Des clés pour comprendre : faire face à l'imprévisibilité

Maladie complexe, la sclérose en plaques, ou SEP, génère des handicaps variés. D’évolution lente, et pouvant être très différente d’un patient à l’autre, elle suscite maintes appréhensions dans le milieu professionnel. Mieux comprendre les rouages de la maladie permet aussi d’aborder plus sereinement la question du travail.

Sandrine Letellier

Enjeux Missions Handicap : s'adapter à toutes les différences

En collectivité ou en entreprise, ils oeuvrent au quotidien pour faire reconnaître les compétences des salariés fragilisés par la maladie. Trois approches pour une meilleure inclusion professionnelle.

Sandrine Letellier

Témoignage : "Ma SEP, un travail à plein temps", David Fruchtman

À l’âge de 32 ans, David Fruchtman, chercheur en biophysique, apprend qu’il souffre d’une sclérose en plaques (SEP). Après plusieurs années de recherche et de réflexion, il choisit sa propre voie thérapeutique. Un pari osé mais réussi.

Sandrine Letellier

FIPHFP : Isabelle Dauriachm la Marseillaise bienveillante

Passée d’aide-soignante à agent administratif à l’Assistance publique des hôpitaux de Marseille (AP-HM) à la suite d’une sclérose en plaques (SEP), Isabelle Dauriach a gardé sa “bienveillance d’ange” et sa “voix qui sourit”.

Michaël Couybes

Parole d'expert : « La SEP fait des ravages au travail »

Le Pr Sophie Fantoni-Quinton, médecin du travail et docteur en droit au CHRU de Lille, étudie depuis longtemps l’impact de la sclérose en plaques dans le monde du travail. Elle nous livre ses réflexions.

Sandrine Letellier

Société Générale : « Le bien-être de tous les collaborateurs »

Depuis maintenant six ans, Société Générale regroupe les politiques sociales liées au handicap et à la santé, et notamment aux maladies chroniques, telle la sclérose en plaques, dans une même direction Responsabilité sociale au travail. Le point avec sa directrice, Marie Langlade-Demoyen.

Michaël Couybes

Bonnes pratiques : mieux connaître la SEP en entreprise

Le collectif Travail & SEP a édicté des recommandations afin de sensibiliser managers et décideurs aux salariés concernés par la maladie. En voici les 4 principales.

Sandrine Letellier

SNCF : Stéphanie Jeantet, "ambassadrice de la SEP"

À l’apparition de sa sclérose en plaques, l’agent de sûreté ferroviaire Stéphanie Jeantet a dû s’orienter vers un poste de chargée de communication à la direction de la zone Sûreté de Paris Nord-Est.

Michaël Couybes

Fiche pratique : ce qu'il faut retenir

Sandrine Letellier

Carrefour : des expériences partagées

Au sein du Groupe Carrefour, grâce aux aménagements horaires, aux adaptations de postes…, il est possible de travailler avec une sclérose en plaques à de nombreux postes. La preuve par trois à l’hypermarché de Saran.

Michaël Couybes