Magazine Être

Emploi, handicap et prévention

Dossier : Cancer et travail : l'autre défi

Numéro 155, janvier 2019


Être confronté au cancer, c’est découvrir que nous avançons en funambule sur le fil de la vie. Que nous sommes mortels et que cela n’arrive pas qu’aux autres. Dès lors, le retour à une “vie normale”, jonché d’impératifs professionnels, comme s’il ne s’était rien passé, ne peut être immédiatement envisagé. Travailler avec ou après un cancer ne doit pas être synonyme de double peine. C’est pourquoi sa prise en charge ne peut plus être uniquement médicale, mais passe aussi par un accompagnement social et professionnel. Après une longue absence due à la maladie et à ses traitements, le salarié, ses collègues, managers et ressources humaines vont devoir trouver ensemble le bon équilibre. Celui qui permettra à la personne de reprendre sa place dans l’entreprise et de s’investir avec ses fragilités.

Dossier coordonné par Sandrine Letellier


Une autre vie professionnelle

Le cancer est une réalité qui fait bouger les lignes de nos vies. Il brise les certitudes, réoriente les priorités, efface des ambitions pour en faire naître d’autres. Dans ce grand chambardement, le retour au travail est souvent vécu comme un saut dans le vide qui donne le vertige. Mieux comprendre les rouages de la maladie permet aussi d’aborder la question du travail plus sereinement.

Anticiper le retour dans l'entreprise

Si les Missions Handicap s’accordent sur la nécessité de préparer le retour dans l’entreprise après un arrêt longue maladie, certaines estiment qu’il faut également agir pendant la maladie. Témoignages de responsables Mission Handicap.

Alexandra Luthereau

Témoignage : "Mon travail, c'était ma force"

Assistante de direction comptable dans une holding de menuiserie, Christine Levrey, 50 ans, nous raconte pourquoi et comment elle a décidé de continuer à travailler pendant sa maladie.

Témoignage : "Cela n'arrive pas qu'aux autres"

Assistante au contrôle de gestion sur le site Carrefour Supply Chain de Crépy-en-Valois, Laurence David a repris son travail en mi-temps thérapeutique après plus de deux ans d’arrêt pour cause de cancer.

Parole d'expert : "Pour une éthique de l'attention"

Cofondatrice et directrice générale d’Entreprise et cancer, une association dont l’objectif est d’apporter une aide aux ressources humaines et aux managers démunis face à l’impact de cette maladie dans le milieu professionnel, Nathalie Vallet-Renart nous livre les pistes et réflexions qui sous-tendent le travail de sa thèse.

Témoignage : "Savoir se ménager"

Directrice d’agences chez Manpower, Nicole a vécu trois grandes parenthèses dans sa vie professionnelle en raison de la maladie. Récit.

Bonnes pratiques : des entreprises engagées

Renouer avec son image

Danielle Pierrefitte est socio-esthéticienne aux Grands Thermes de La Bourboule. Elle prodigue ses soins au corps et apaise le cœur des personnes malmenées par la maladie.

Bonnes pratiques : rallye thérapie

Agent SNCF depuis plus de 20 ans, Éric Bossoutrot a dû arrêter son travail pendant deux années en raison d’un cancer. Il a réussi son retour à l’emploi grâce à l’accompagnement de son équipe de travail et à la réalisation de son rêve, soutenue par la Mission Handicap & Emploi de SNCF : la participation à un rallye de voitures anciennes.

Michaël Couybes

Fiche pratique : Ce qu'il faut retenir

Valérie Fanget : "S'engager, s'adapter, innover"

Responsable Inclusion & Mission Handicap de Société Générale depuis début 2018, Valérie Fanget entend agir dans la continuité de la politique menée depuis plus de 10 ans, tout en se concentrant sur les priorités et les évolutions du moment.

Michaël Couybes

Chronique d'un cap emploi en mutation 4/4 : de nouveaux parcours

À la suite de la démarche “forum” engagée par le Girpeh 44, Cap Emploi 44 poursuit sa transformation. De nouveaux ateliers collectifs ont eu lieu, ainsi qu’une réorganisation interne. Rencontre avec des candidats bénéficiant de cette dynamique.

Armandine Penna

Médecin du travail, un partenaire-clé

Pour le salarié et son employeur, le médecin du travail est un interlocuteur précieux. Il aide à lutter contre l’altération de la santé au travail et intervient pour l’adaptation du poste de travail à une situation de handicap ou à une pathologie évolutive ou définitive.