Magazine Être

Emploi, handicap et prévention

Dossier : Prévenir la désinsertion professionnelle

Numéro 153, juillet 2018


Impliquant de nombreux acteurs, de l’entreprise jusqu’au monde du soin, la prévention de la désinsertion professionnelle progresse lentement. Les clés pour agir sont pourtant connues de tous : renforcement de la prévention primaire et de la médecine du travail, simplification des politiques existantes, mobilisation des différents acteurs pendant l’arrêt de travail des salariés, information plus large de ces derniers, auxquels s’ajoute un véritable pilotage national. Ici et là, des Missions Handicap, des acteurs institutionnels, des branches professionnelles mettent en place des initiatives intéressantes pour permettre le maintien dans l’emploi des salariés. Celles-ci doivent être mieux soutenues, mieux diffusées et les entreprises pourraient s’en inspirer dans leur recherche de solutions.

Dossier élaboré par Laetitia Delhon


État des lieux : changer de braquet

La prévention de la désinsertion, inscrite dans le 3e plan santé au travail, marque le pas en raison d’un manque de pilotage national et territorial.

L'employabilité, une affaire personnelle ?

Il semble, au fil des réformes, que les salariés soient invités à se responsabiliser. Mais la question de leur accompagnement reste en suspens.

L’uberisation, nouveau facteur de désinsertion ?

Le développement des plateformes logistiques automatisées et des plateformes numériques, qui font appel à des travailleurs indépendants, porte à s’interroger sur la prévention de la désinsertion.

Sanitaire et médico-social : des secteurs à haut risque

Les mouvements sociaux de ce début 2018 ont placé sur le devant de la scène l’épuisement professionnel qui sévit dans les secteurs sanitaire et médico-social. Dans ce milieu contraint, les marges de manœuvre se réduisent pour reclasser des salariés handicapés.

Émilie Lay

Les préventeurs de la désinsertion

Market : accompagnée par toute une équipe

Hôtesse de caisse depuis 14 ans au supermarché Market de Bressuire, Séverine a vu récemment sa maladie invalidante s’aggraver. Afin d’éviter une situation d’inaptitude synonyme de désinsertion, l’équipe du magasin l’accompagne.

Michaël Couybes

Associations : la médecine du travail pointée du doigt

Les acteurs associatifs font le même constat : un coup d’accélérateur est nécessaire à la prévention de la désinsertion. En particulier, leurs avis convergent sur le rôle que doivent jouer les médecins du travail.

Témoignages : vous avez dit "inapte" ?

Sergueï, Delphine, Annabel : trois profils, métiers et situations différents. Ils vivent l’inaptitude. Ils témoignent.

Stéphane Bardinet

BNP Paribas : pluridisciplinarité

BNP Paribas accompagne ses collaborateurs pour éviter la désinsertion professionnelle. Sa démarche comporte deux axes : l’action pour les situations existantes et la prévention pour les situations à venir.

Michaël Couybes

Branches à risque : prévenir puis guérir

Les entreprises industrielles intègrent la prévention de l’inaptitude dans leur politique sociale en suivant la réglementation, voire en la devançant. Illustrations dans un grand groupe et dans une PME.

Stéphane Bardinet

Les recommandations du CNCPH

Face à l’explosion des situations d’inaptitude ces dernières années, le Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) propose des actions pour prévenir et enrayer la désinsertion professionnelle.

Frédérique Meunier

Pôle Emploi : réinsérer les personnes licenciées pour inaptitide

La direction de Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes est celle qui est allée le plus loin dans le développement de Lina. Ce dispositif spécifique d’accompagnement des demandeurs d’emploi licenciés pour inaptitude les aide à faire le deuil de leur ancien travail et à revenir au plus vite vers l’emploi.

Armandine Penna

Les fragilités des salariés à l'étude

Le 20 juin, Malakoff Médéric organise un colloque "Fragilités des salariés : un nouvel enjeu pour l’entreprise" et dévoile une étude inédite sur ce sujet.

Michaël Couybes