Magazine Être

Emploi, handicap et prévention

Dossier : Peut-on rire du handicap ?

Numéro 153, juillet 2018


Si le rire était un personnage de fiction, il se glisserait dans la peau du chat du Cheshire. Celui-ci révèle à Alice que le monde est peuplé de fous et s’efface progressivement en laissant pour seule trace l’ironie d’un sourire. C’est à cet effronté que nous avons laissé le soin de mener notre enquête. Il s’est alors autorisé à voyager au pays de l’humour, traversant des frontières aux contours flous et parfois dangereux, ne sachant pas si, selon l’adage "desprogien", l’on pouvait rire de tout (de soi, certes, mais des autres ?) et en particulier du handicap, sans risquer d’être rappelé à l’ordre par une communauté bien-pensante. Au terme d’un périple qui l’a mené de l’entreprise au septième art, il aura fait des rencontres hautes en couleur et compris l’essentiel : tout est permis si l’on sait rester bienveillant et généreux dans le regard que l’on porte sur les différences.

Enquête conduite par Sandrine Letellier


Rire sans frontières

Le rire a beau être universel, on ne rit pas des mêmes choses ni de la même façon selon les époques et les latitudes. Une évidence qu’il faut néanmoins tempérer afin d’éviter les clichés. Le rire est en effet avant tout une manière d’être au monde, qui reste très influencée par les préférences de chacun.

Sandrine Letellier

Croqué par les médias satiriques

Sujet mineur, voire quasiment invisible dans les médias généralistes, la thématique du handicap s’affiche dans certains médias satiriques qui osent s’en emparer pour la croquer.

Sandrine Letellier

Olivier Ranson, "Pour un rire libérateur, pas profanateur"

Dessinateur de presse, bien connu des lecteurs du Parisien/Aujourd’hui en France, Olivier Ranson collabore au magazine Être depuis trois ans. Une parole aussi libre que ses dessins, mais toujours bienveillante.

Michaël Couybes

Rire communautaire : le seul rire autorisé ?

Les crispations religieuses à propos des caricatures du prophète Mahomet et plus récemment l’affaire Weinstein ont pesé sur la manière de rire, et l’ont fait évoluer. Le développement du stand-up a entraîné le développement du rire communautaire. Est-il encore possible, au-delà du rire de soi, de rire de l’autre ?

Willy Persello

Ethnologie : l'humour Pi-Sourd

Il est un humour pouvant certes être qualifié de communautaire, mais qui dépasse le handicap pour marquer une langue et une culture : celui des Sourds signants. Pi est le son qui sort de la bouche des Sourds lorsqu’ils effectuent le signe "typique, caractéristique".

Michaël Couybes

Guillaume Bats : du rire aux larmes

Atteint d’une ostéogenèse imparfaite (maladie des os de verre), l’humoriste de 31 ans prend la liberté d’en rire dans son spectacle Hors cadre ! Et plus encore.

Sandrine Letellier

Cinéma : le handicap, nouvelle star des comédies françaises

Depuis Intouchables en 2011 et jusqu’à Tout le monde debout en mars dernier, le cinéma français a réussi à aborder la question du handicap par le rire. Et à en faire des succès du box-office.

Stéphane Godet

Sensibilisation : le rire, un ami sûr en entreprise

Introduire du rire dans l’entreprise, c’est introduire de l’humain. De nombreux employeurs l’ont bien compris et l’accueillent désormais comme un invité d’honneur à même de prévenir les risques psychosociaux liés au travail, mais aussi de sensibiliser à la différence et en particulier au handicap.

Sandrine Letellier

Orange : l'humour pour sensibiliser

Imaginée par des représentants du personnel d’Orange, la série TH ou quoi ! a pour objectif de sensibiliser sur le handicap en entreprise. L’humour y a une place prépondérante. Retour sur une initiative rare.

Willy Persello