Magazine Être

Emploi, handicap et prévention


© DR

Emploi Entreprendre

Orange : pour la neurodiversité, tribune d’Elizabeth Tchoungui, directrice exécutive RSE du groupe

par Michaël Couybes, Juin 2021


Elizabeth Tchoungui a rejoint Orange en septembre 2020 en tant que directrice exécutive de la Responsabilité sociétale du Groupe et présidente déléguée de la Fondation Orange. Ou quand les engagements professionnel et personnel se rejoignent.


*«J’ai rejoint Orange pour répondre aux enjeux de responsabilité sociétale et déployer les actions de la Fondation Orange, engagée notamment dans l’accompagnement de l’autisme depuis trente ans. Je suis convaincue du potentiel que le numérique peut apporter dans la prise en charge, l’apprentissage et l’autonomie des personnes présentant un Trouble du spectre autistique (TSA). Les projets soutenus par la fondation contribuent à une meilleure aide aux personnes, à l’accompagnement des familles et aidants. Les financements cumulés de la fondation s’élèvent à 30 millions d’euros, avec plus de 2 350 projets soutenus en France, 1 450 structures d’accueil et 24 initiatives d’habitat inclusif. Chaque année, nous aidons 3 500 bénéficiaires. Aujourd’hui, je souhaite aller plus loin, car je suis persuadée que les diversités sont un catalyseur de performance et de croissance pour une entreprise. Au-delà de notre engagement philanthropique, j’ai donc souhaité favoriser la prise en compte des talents neuroatypiques. Je marraine la communauté de salariés les Z’Atypiques et j’ai lancé, avec le DRH Groupe, le programme Neuroteam. Il a pour but de faciliter le recrutement, le maintien dans l’emploi et la reconnaissance de ces personnes.

L’ambition du projet Neuroteam

On estime que la diversité cognitive concerne 20 à 25% de la population. Elle fait l’objet de nombreuses recherches démontrant son bénéfice dans le monde du travail et du numérique. D’ailleurs, en Amérique du Nord, la neurodiversité est valorisée. Les neuroatypiques ont des compétences reconnues dans les domaines de la cybersécurité, de la data, de l’IA notamment, sur lesquels il y a pénurie de talents. Notre ambition est de faire partie des entreprises pionnières en adoptant un plan de recrutement volontariste sur trois ans qui sera déployé en France puis dans les pays où Orange opère. À cet effet, nous avons constitué une équipe pluridisciplinaire qui travaille en mode projet pour retracer tout le parcours d’intégration et de développement d’un collaborateur neuroatypique, afin de l’améliorer. Dans ce cadre, nous avons suivi avec attention le recrutement en CDD d’une jeune femme chez Orange Cyberdefense. Par ailleurs, nous poursuivons le financement de nombreuses formations et associations à l’instar d’Osons l’égalité, dirigée par Bénédicte Sauer, dont la méthode a déjà permis d’intégrer de nombreux alternants et de faciliter leur embauche en CDI pour certains. »*


Une femme engagée

Journaliste de métier, anciennement présentatrice sur France 2 et RMC Story, Elizabeth Tchoungui est l’auteure de plusieurs ouvrages. Mère d’Alexandre, un jeune garçon de 12 ans avec autisme Asperger, elle a notamment publié Le jour où tu es né une deuxième fois (Flammarion), dans lequel elle raconte le parcours de son fils ainsi que le combat d’une mère et de son enfant. Elle a également coécrit le documentaire Autisme, mon enfant, ma bataille avec Marie-Christine Gambart. Narratrice, elle y décrit les difficultés des parents d’enfants avec autisme, depuis les premiers signaux de la maladie jusqu’à l’insertion professionnelle, et le retard français sur la prise en charge de ces personnes. Elle est actuellement administratrice du Club xxie siècle, think tank qui promeut la diversité par l’excellence et l’exemplarité des parcours.

Numéro 165, juin 2021