Magazine Être

Emploi, handicap et prévention


© Adobe Stock/Robert Kneschke

Emploi Recruter

Manpower : un engagement réaffirmé

Mars 2021


Manpower est engagé, de longue date, en faveur de l’insertion dans l’emploi de jeunes en situation de handicap, tant chez les intérimaires que pour ses salariés permanents.


« Traditionnellement, l’intérim et ses différents acteurs permettent l’insertion dans l’emploi pour leurs salariés : obtention d’un premier contrat de travail, acquisition de nouvelles compétences, débouché sur un autre type de contrat », rappelle Magali Munoz, directrice des Services coordonnés pour la QVT, chargée de la politique handicap de Manpower. Le groupe réaffirme chaque année son engagement pour l’emploi des personnes handicapées. « Nos accords triennaux sur cette question stipulent des objectifs en matière d’alternance. Ils sont obligatoires pour obtenir l’agrément de l’accord concernant les salariés permanents et le groupe a pris des engagements similaires en faveur des salariés intérimaires », ajoute la directrice.

Convention avec les universités

« Pour les salariés intérimaires, notre réseau d’agences et les équipes formation sont mobilisés pour mettre en œuvre des contrats d’alternance. La Mission Handicap met en valeur l’alternance auprès des entreprises utilisatrices, comme un moyen clé pour les jeunes de se former et de trouver un emploi par la suite », précise Johann Lasternas, chef de service Prévention santé et handicap. Ainsi, Manpower a détaché, en 2019, plus de 400 salariés intérimaires handicapés de moins de 25 ans. Ce chiffre est en augmentation chaque année jusqu’en 2019.

« Par ailleurs, 8 % des 580 salariés intérimaires en situation de handicap formés avaient moins de 26 ans. Et, en 2019, 89 intérimaires ont été formés en alternance avec une entreprise utilisatrice », ajoute Johann Lasternas. « En ce qui concerne les salariés permanents, plusieurs actions sont mises en œuvre, explique Naima Hentke, chargée de mission RH au sein du service Recrutement Mobilité. Manpower s’engage résolument à favoriser l’intégration des jeunes, et notamment des personnes en situation de handicap, et à les accompagner sur le marché du travail en déployant une politique alternance contribuant à l’apprentissage du métier et à la connaissance des réalités des entreprises. Le sourcing est un sujet clé pour les entreprises recherchant des candidats de formation supérieure. À ce titre, notre service travaille en étroite collaboration avec l’Amih, les managers et les services RH de proximité pour trouver les profils adéquats et les bonnes compétences. Nous faisons également appel à nos partenaires spécialisés tels que JobinLive, Talents Handicap, Cap Emploi... Tous les ans, un jobdating dédié à l’alternance est organisé à notre siège, à Nanterre. En complément des voies classiques de recrutement, nous nous appuyons sur nos écoles partenaires. 7 alternants en situation de handicap ont été ainsi recrutés en 2020. »

Enfin, dans le cadre de la RSE, Manpower a également signé des conventions liant universités, entreprises et Direccte en Île-de-France et à Lille, qui ont pour objectif d’aider les jeunes handicapés à effectuer des études et à intégrer le monde du travail (voir Être n° 162).


L'intérim favorise l'insertion des jeunes

31 % des intérimaires n’avaient jamais eu de contrat de travail ou de formation avant de travailler en intérim.

91 % considèrent que l’intérim leur a permis d’acquérir une expérience professionnelle, ainsi que de nouvelles compétences pour 79 %.

35 % se sont vu proposer une autre forme de contrat par l’entreprise utilisatrice et 16 % par leur agence d’intérim.

135 000 actions de formation ont été effectuées, dont un quart en contrat de professionnalisation.

Source : Observatoire de l’intérim et du recrutement.