Magazine Être

Emploi, handicap et prévention


Emploi Réussir

Enjeux missions handicap : elles se lancent

par Michaël Couybes, Mars 2021


Les Missions Handicap d’Assystem et de Casino se lancent cette année dans une démarche d’accessibilité numérique. Leurs responsables nous expliquent les enjeux et leur stratégie.


« Une ambition inclusive »

Philippine Chevallier, responsable Mission Handicap et Diversité d’Assystem

*« Assystem a mené une première action relative à l’accessibilité numérique en France en 2014, visant à rendre toute candidature possible à partir de notre site carrières, quels que soient les besoins spécifiques de navigation. Dans notre 3e accord pour l’emploi des personnes en situation de handicap 2019-2022, nous nous sommes engagés à réaliser un audit de nos deux sites : corporate et carrières. Il nous permettra de publier notre déclaration d’accessibilité puis d’établir un schéma pluriannuel d’accessibilité.

Afin de lever les tabous, la Mission Handicap a proposé en janvier dernier un webinaire sur l’accessibilité numérique aux services communication, marketing, formation... animé par Philippe Trotin, expert Accessibilité de Microsoft. C’est ensuite l’agence Bakhtech, spécialisée en accessibilité numérique, qui va nous accompagner dans l’audit, la formation de nos développeurs externes et les échanges avec nos équipes technologies de l’information (IT) et marketing. Idéalement, cela devrait être un sujet transversal. Mais il faut y aller pas à pas. Aujourd’hui, notre accord agréé nous permet d’impulser et de prendre en charge ce type de prestations, bien sûr avec la collaboration des services concernés. En effet, l’avenir est encore incertain quant à la prise en compte de cette problématique dans l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés. Un sujet auquel nous réfléchissons avec une dizaine d’autres Entreprises de services du numérique (ESN), au sein du collectif Numérique & Handicap. Pour Assystem, le premier levier n’est pas l’obligation, même si elle s’en trouvera ainsi remplie, mais davantage une ambition inclusive et RSE de l’entreprise, pour qui seules les compétences comptent. »*

« Ambitieux mais nécessaire »

Séverine Amargier, responsable Mission Handipacte de Casino

*« Nous avons placé l’accessibilité numérique sur l’agenda de nos priorités 2021 au sein de la Mission Handicap. Notre volonté est d’être capables d’interagir davantage avec chacun, quelles que soient ses particularités. Mais le chantier est colossal, avec plus de 60 sites intranet et internet, sans compter les applications métiers... dans des entités différentes. D’où l’importance d’identifier tout d’abord les bons interlocuteurs et de les associer au déploiement du projet avec le soutien de la Direction générale, la direction des Ressources humaines, la direction des Systèmes d’information, la direction de la Communication...

En effet, ce sujet ne peut être piloté par la seule Mission Handicap, dont le rôle ici est plutôt de sensibiliser, convaincre et impulser cet ambitieux mais nécessaire projet. L’expérience que nous avons menée il y a deux ans sur l’accessibilité téléphonique va nous permettre de définir les différentes étapes du projet, comme celle de désignation d’un référent Accessibilité numérique. Nous comptons également nous appuyer sur les bonnes pratiques de Cdiscount, qui a rendu accessible l’ensemble de son site client en 2019. Les enseignes financeront la mise en place progressive de l’accessibilité numérique, comme cela s’est passé pour la mise en accessibilité de nos Établissements recevant du public (ERP) à compter de 2015 et plus tard de nos numéros d’appel téléphonique en 2019. Si les aménagements de postes des salariés peuvent être financés par les Missions Handicap, l’accessibilité numérique relève, selon moi, d’une volonté et d’une politique globale devant engager quotidiennement toutes les entités de l’entreprise. »*

Propos recueillis par MC

Numéro 164, mars 2021