Magazine Être

Emploi, handicap et prévention


© DR

Emploi Réussir

L'interview : « Plan de relance inclusif », Sophie Cluzel, secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées

par Michaël Couybes, Septembre 2020


Reconduite dans ses fonctions de secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, Sophie Cluzel nous dévoile ses priorités face à la situation critique de l’emploi.


Quelle est votre priorité face à cette crise sanitaire, mais aussi économique et sociale, qui touche particulièrement les personnes handicapées ?

Il faut rappeler que le virus circule toujours et qu’il convient de maintenir les mesures barrière. Les personnes en situation de handicap et leurs proches ont particulièrement souffert ces six derniers mois. Nous les avons accompagnés du mieux possible dans ce contexte complexe en leur permettant de proroger leurs droits, de bénéficier de dispositifs protecteurs : activité partielle... et en soutenant les entreprises, mais aussi les EA et les Ésat. Aujourd’hui, la priorité, que je partage avec Élisabeth Borne, ministre du Travail, est de rendre inclusif le plan de relance du gouvernement, dont le plan “Un jeune, une solution”, en y intégrant les personnes handicapées.

Concrètement, comment cela va-t-il se traduire ?

Nous allons réactiver et renforcer la dynamique inclusive qui avait été mise en place en 2019 et qui avait porté ses fruits, avec une baisse du chômage des personnes handicapées et une augmentation de celles formées. Cela passe par un accès facilité à l’apprentissage, aux contrats aidés, une majoration du compte formation, un renforcement de l’accompagnement des demandeurs d’emploi dans le cadre du rapprochement Pôle emploi/Cap Emploi, des aides ciblées de l’Agefiph et du FIPHFP, la mobilisation des référents Handicap en entreprise et en centre de formation pour adultes (CFA), un déploiement plus important de l’emploi accompagné, une simplification des démarches administratives tant pour les personnes handicapées, avec la RQTH définitive, que pour les entreprises, avec des dispositifs légers comme les CDD Tremplin... Ce n’est pas un sujet à part et mon engagement est et restera total.

Comment comptez-vous protéger les travailleurs handicapés dans le cadre des plans sociaux et des réorganisations annoncés cet automne ?

Jamais je ne tolérerai que les personnes handicapées puissent être considérées comme des variables d’ajustement. J’ai invité les organisations syndicales et patronales à porter une attention particulière au handicap dans le cadre des négociations qu’elles vont mener. J’ai adressé un courrier personnel à chacun des 140 dirigeants signataires du Manifeste pour l’inclusion afin de les inciter à plus que jamais se mobiliser et concrétiser leurs engagements. Nous allons aussi nous appuyer sur toutes les énergies que fédère la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées (SEEPH) pour organiser une nouvelle édition du Duo- Day et préparer l’Inclusiv’Day 2021 afin de relancer les achats responsables.

Peut-on imaginer un assouplissement des mesures réformant l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés vu la situation exceptionnelle ?

Il n’est pas question de revenir en arrière sur cette réforme, ses objectifs et ses ambitions, au risque d’envoyer un message négatif aux personnes handicapées. Si par ailleurs des Missions Handicap d’entreprise nous remontent des difficultés techniques, nous les étudierons avec attention...

Avez-vous pris connaissance du rapport 2019-2020 Handicaps et emploi de l’Igas, qui en appelle à un nouveau modèle ?

Ce rapport offre un panorama global avec un historique de l’ensemble des difficultés rencontrées en France dans l’insertion professionnelle et le maintien dans l’emploi des personnes handicapées. Je ne découvre pas la situation et je vais utiliser le rapport pour continuer à nourrir ma réflexion, sans pour autant dévier de la feuille de route que je me suis fixée pour faire face, avec volontarisme et pédagogie, à l’urgence de la crise économique et sociale.

Avec le Premier ministre Jean Castex, nous allons lancer cet automne une mobilisation générale pour améliorer la vie des personnes en situation de handicap et multiplier les déplacements sur les territoires à la rencontre des Français.