Magazine Être

Emploi, handicap et prévention


© DR

Emploi Réussir

Jeunes diplômés : Manpower est sur le pont

Septembre 2020


Très investi en faveur de la formation et de l’accès à l’emploi des jeunes en situation de handicap, Manpower a adapté ses dispositifs pour faire face à l’après-crise sanitaire et permettre la continuité des parcours.


« L’engagement en faveur de la formation et de l’emploi des jeunes en situation de handicap constitue un point majeur de la politique handicap mise en place par Manpower pour ses salariés permanents et intérimaires », explique Magali Munoz, directrice des Services coordonnés pour la QVT et Relations institutionnelles. Cet engagement se traduit par deux grandes actions : la participation à des conventions entre universités, Direccte et entreprises et une campagne annuelle de recrutement d’alternants en situation de handicap. Manpower a ainsi signé deux conventions dès 2015 avec les rectorats de Lille et d’Île-de-France, qui prévoient des aides financières, mais aussi la participation à des comités pour définir des actions en faveur des étudiants. « Ces conventions permettent de coordonner les dispositifs d’accompagnement des jeunes en situation de handicap dans leurs études, de prévenir les ruptures dans leur cursus et de sécuriser leur parcours vers un premier emploi, explique Bernadette Bordenave, responsable Mission Handicap chez Manpower. Elles contribuent également à prévenir et corriger les situations de décrochage et la situation de jeunes handicapés sans solution. » Ces conventions ont des objectifs communs : information des jeunes en situation de handicap et des personnels des universités ; accompagnement (prise en charge de matériel, transport, tuteurs assistants de vie...) et animation autour du handicap ; insertion (offres de stage, alternance, mise en relation...).

Pour faire face à la situation actuelle qui rend particulièrement sensible la jonction entre la fin des études et le premier emploi, de nouveaux dispositifs ont été mis en place. En Îlede- France, des webinaires sont proposés aux étudiants tels que “Vers un premier emploi”. Depuis le début du confinement, l’université de Lille a mis en place une boîte mail “Solidarité” et une hotline.

Réactivité face à la crise

Mille ordinateurs ont été distribués pour les étudiants touchés par la fracture numérique et des aménagements pédagogiques et d’examens sont prévus pour la rentrée. Enfin, des projets d’accompagnement des étudiants primo-entrants et liés à l’insertion professionnelle des étudiants en situation de handicap devraient voir le jour dans les prochains mois.

Manpower est très soucieux de recruter des alternants en situation de handicap. « Pour y parvenir, le groupe s’appuie sur quatre axes, détaille Judy Wasserman-Cohen, chef du service Mobilité recrutement. La communication interne (en intégrant la question du handicap dans chaque réunion de lancement de nos campagnes de recrutement) et externe ; les partenariats internes et externes ; la mobilisation du vivier (suivi des stagiaires et alternants et sensibilisation des salariés via notre politique de cooptation) et les opérations de recrutement. » Sur ce dernier point, Manpower organise chaque année un jobdating spécifique, réunissant candidats, managers, RH et écoles partenaires sur un même site.

« Neuf années d’engagement intense en faveur de la politique handicap nous permettent d’atteindre nos objectifs d’alternance. De plus, nos conventions universités offrent des dispositifs d’accompagnement qui permettent aux jeunes étudiants de se former et de trouver un emploi dans les filières de leur choix, chez Manpower ou dans d’autres entreprises », conclut Magali Munoz.


Chiffres-clés

52 alternants handicapés

550 salariés intérimaires TH formés chaque année

Sources : bilans des derniesr accords triennaux agréés.