Magazine Être

Emploi, handicap et prévention


Emploi Innover

SNCF : Quatre fois trop de préjugés !

Décembre 2019


Alors qu’elle s’apprête à lancer une nouvelle campagne de recrutement dédiée aux personnes en situation de handicap, SNCF s’attaque aux stéréotypes liés à la perception du handicap en entreprise.


“Aménager un poste, ça coûte à l’établissement”, “une personne en fauteuil ne peut pas travailler en gare”, “aiguilleur du rail est un métier incompatible avec le handicap”… « Nous sommes partis des quatre catégories de stéréotypes les plus répandus : “trop cher, trop risqué, trop de temps, trop compliqué”, afin de les déconstruire grâce à des réponses concrètes et en lien direct avec les métiers du groupe public ferroviaire », explique Claire-Lise Bae, responsable de la Mission Handicap & Emploi de SNCF. Durant toute la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées (SEEPH), des animations interactives et des ateliers, animés par les correspondants Handicap & Emploi (CorHE) de chaque site, établissement, comité régional…, vont être proposés aux salariés en petits groupes pour engager la discussion. “Handicapé n’est pas mon métier” SNCF est engagée depuis vingt-six ans dans une politique ambitieuse en faveur du handicap au travail. « Chaque année, nous consacrons un budget important à l’aménagement des postes, indique-t-elle. Cela n’empêche pas que le travail de sensibilisation reste toujours aussi important, auprès des salariés comme des managers. Comme dans la société française, certains préjugés ont la vie dure. Il faut les combattre en expliquant sans relâche, et en créant le réflexe de contacter le correspondant Handicap & Emploi. » Ils sont une cinquantaine à couvrir tous les métiers de SNCF sur tout le territoire. Parallèlement, la Mission Handicap est fière de sortir deux nouvelles vidéos de la série “Handicapé n’est pas mon métier”. Elles mettent en avant les parcours de deux salariés en situation de handicap invisible : Matthieu, responsable Management des risques et informations chez SNCF Gares et Connexions, atteint d’une maladie chronique invalidante, raconte son cheminement, comment le CorHE a pu l’aider et comment il a pu concilier son travail et son handicap pour évoluer grâce à la promotion interne. La seconde vidéo dresse le portrait de Sylvie, 40 ans, en alternance à SNCF Fret pour une reconversion au métier d’assistante manager après des problèmes de dos qui l’ont contrainte à arrêter son activité dans les soins à la personne. « Deux belles histoires qui illustrent l’ambition de ces personnes et la réalité des parcours professionnels que SNCF est en mesure de leur proposer », conclut Claire-Lise Bae.


Sensibilisations à SNCF

  • Conférence de Dorine Bourneton, première pilote paraplégique de voltige au monde, au campus SNCF Wilson de Saint-Denis, le 4 novembre.
  • Quatre fois trop de préjugés ! Ateliers interactifs de sensibilisation aux préjugés les 19 et 21 novembre aux Campus Étoiles et Rimbaud de Saint-Denis.
  • Des escape games de sensibilisation au handicap à Rennes et à Dijon.
  • Des ateliers de sensibilisation aux besoins de communication et d’aménagement liés aux situations de handicap via la cuisine du monde dans les Hauts-de-France.
  • Des ateliers et des pièces de théâtre autour du handicap invisible à la direction Matériel, à Paris Est, Strasbourg, Tours…