Magazine Être

Emploi, handicap et prévention


Emploi Réussir

Crédit Agricole : "Restons mobilisés"

Décembre 2019


Interview croisée d’Irène Leclercy, chargée de Mission Handicap nationale à la Fédération nationale du Crédit Agricole, et de Fabienne Lotton, responsable de l’équipe centrale Handicap du groupe Crédit Agricole SA.


À la fin du cinquième accord agréé pour Crédit Agricole SA et du troisième accord agréé pour les Caisses régionales, quel bilan tirez-vous de ces quelque vingt années d’accords ?

Irène Leclercy (IL)  : Nous constatons une belle augmentation de notre taux d’emploi. Côté Caisses régionales, nous nous approchons du taux légal de 6 %. Aujourd’hui, notre politique handicap est bien installée et nos collaborateurs y sont sensibilisés.

Fabienne Lotton (FL) : Nos accords nous ont permis de professionnaliser l’ensemble des acteurs, de structurer une organisation et des méthodes, de progresser sur l’ensemble de nos engagements – et notamment le recrutement et le maintien dans l’emploi –, et de déployer largement une politique handicap volontariste, témoignant de l’engagement du groupe en faveur de l’inclusion des personnes en situation de handicap.

Quelles seront les priorités de votre prochain accord ?

FL : Nous avons beaucoup progressé, pour autant nous n’atteindrons pas notre objectif global de recrutements à la fin du cinquième accord. Pour aller au-delà, il est indispensable de poursuivre la sensibilisation des managers et la mobilisation de l’ensemble de nos entités.

IL : Le maintien dans l’emploi reste également une priorité. Nous souhaitons que nos collaborateurs puissent travailler dans de bonnes conditions et le plus longtemps possible, y compris en situation de handicap.

Comment vous préparez-vous à la réforme de l’emploi des personnes handicapées ?

FL : Nous avons effectué un important travail de prospective pour anticiper les impacts de la nouvelle loi. Ces travaux nous ont permis d’identifier nos objectifs cibles groupe à l’échéance 2022, y compris pour le recours aux Ésat et EA afin de préserver l’engagement des acheteurs et des prescripteurs, bien que le volume d’achats réalisés ne soit désormais plus constitutif du taux d’emploi. Nous avons également mobilisé les collaborateurs concernés par le passage à la DSN (déclaration sociale nominative) et plus largement aux réflexions à mener pour anticiper la fin des accords agréés.

Pour découvrir les offres de poste du groupe : https://www.groupecreditagricole.jobs


Le fil conducteur "handicap invisible"

Thème de la SEEPH 2019, le handicap invisible est également le fil conducteur retenu par le groupe Crédit Agricole cette année. « Compte tenu de sa prévalence, ce thème est fréquemment décliné dans nos actions de sensibilisation et de communication interne », indique Fabienne Lotton. « Les collaborateurs handicapés du groupe bénéficient de toutes les aides et mesures d’accompagnement de l’accord et de dispositifs complémentaires financés par un budget dédié », poursuit-elle.

« Nous avons la même démarche dans les Caisses régionales, afin que nos collaborateurs soient informés et prennent conscience qu’ils peuvent être eux-mêmes confrontés au handicap invisible, explique Irène Leclercy. Nous proposons ainsi des dépistages des troubles de l’audition, des sensibilisations au diabète, aux risques cardio-vasculaires... »


Chiffres clés du groupe crédit agricole

260 recrutements

12 millions d’euros de chiffre d’affaires réalisés auprès du STPA (chiffres 2018)