Magazine Être

Emploi, handicap et prévention


© Adobe Stock/Halfpoint

Société Connaître

Aidants : des avancées !

Décembre 2019


Une stratégie de mobilisation et de soutien Agir pour les aidants a été présenté par le gouvernement. Elle prévoit des outils (numéro vert, plateforme et lieux d’accueil) et une indemnisation du congé proche aidant.


Selon les estimations, les aidants d’un proche en perte d’autonomie, due à l’âge, à une maladie ou à une situation de handicap, sont entre 8 et 11 millions en France. Parmi eux, près de la moitié sont en emploi. Sophie Cluzel rappelait dans un tweet qu’« en 2030, 1 actif sur 4 sera aidant ». Selon une étude de 2016, 97 % des salariés aidants gèrent leurs problématiques personnelles au travail, 84 % des aidants s’occupent de cette gestion au moins une fois par semaine. Enfin, 66 % des aidants considèrent que la gestion de ces problématiques a un impact sur leur efficacité au travail, et pour 89 % d’entre eux c’est une source de stress. Dans ce contexte et conformément à ses engagements, le gouvernement a présenté le 23 octobre dernier une stratégie de mobilisation et de soutien national en faveur des proches aidants.

Un congé rémunéré en 2020

Parmi les priorités de cette stratégie figure l’indemnisation du congé de proche aidant. Créé en 2016 pour les salariés et en août 2019 pour les fonctionnaires, ce congé permet aux aidants d’un proche en état de dépendance importante d’aménager leur temps de travail, de réduire ou d’interrompre leur activité. Pour que les salariés l’utilisent davantage, le projet de loi de finances 2020 prévoit une indemnisation de ce congé pour les salariés, travailleurs indépendants et agents publics, qui sera mise en place à partir de janvier 2020. Elle pourra être versée pendant une durée qui pourra aller jusqu’à trois mois pour l’ensemble de la carrière de l’aidant. Le montant de cette allocation sera fixé à un niveau équivalent à celui de l’allocation journalière de présence parentale (entre 43 et 52 euros selon la composition du foyer). Son versement ouvrira des droits à la retraite.

De nombreuses initiatives

Pour aider les aidants, des dispositifs sont mis en place, notamment en entreprises, en leur faveur. À côté du quatrième prix Entreprise et salariés aidants (voir encadré), Handéo et le groupe Klesia ont créé le label Cap’Handéo “Entreprise engagée auprès de ses salariés aidants”. Les premiers labels décernés selon des critères variés et concrets ont été remis aux entreprises Novartis, Banque Palatine, et OpenCommunities Consulting. Espérons que ces initiatives favoriseront le partage des bonnes pratiques. Le Comité national coordination action handicap (CCAH) consacre quant à lui son neuvième cahier aux “Jeunes aidants en France aujourd’hui : tour d’horizon et perspectives”, enfants de moins de 18 ans, ils seraient près de 500 000, dont la prise en compte et l’accompagnement nécessitent des mesures fortes.


Prix Entreprise et salariés aidants

Le 18 novembre, premier jour de la SEEPH 2019, le Colloque et Prix Entreprise et salariés aidants, coorganisé par Audiens et Alteus conseil, récompense trois entreprises ou branches qui ont mis en œuvre de bonnes pratiques pour leurs salariés aidants. « Ce prix, dont c’est la quatrième édition, vise à sensibiliser les décideurs privés et publics à la prise en compte des aidants actifs, et ce quelle que soit la taille de l’entreprise », expliquent les organisateurs. Être est partenaire média de l’événement.

www.prix-entreprise-salaries-aidants.fr