Magazine Être

Emploi, handicap et prévention


Emploi Comprendre

Agefiph : Le progrès ne vaut que s'il est partagé...

Décembre 2019


Depuis la SEEPH 2017, l’Agefiph invite les entreprises engagées, mais aussi les acteurs de l’emploi des personnes en situation de handicap, à s’inscrire sur le site www.activateurdeprogres.fr. Et ils sont de plus en plus nombreux à ainsi témoigner de leur engagement…


Un millier en 2017, 1 300 en 2018… et sans doute 2 000 cette année. Le nombre d’entreprises et d’acteurs engagés en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap inscrits sur le site www.activateurdeprogres.fr de l’Agefiph décolle. « Nous les invitons à témoigner de leur engagement et de l’apport des personnes en situation de handicap pour le collectif et pour la société tout entière », explique Benoît Rouhier, chargé de communication à l’Agefiph, pilote du dispositif. En retour, ils peuvent afficher cet engagement dans leur communication grâce à un kit, “Activateur de progrès”, mis gratuitement à leur disposition. Ces outils clé en main – vidéos, jeux, affiches… – vont leur permettre de sensibiliser leurs salariés dans le cadre de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées (SEEPH). « Cette communication positive permet également de montrer aux personnes handicapées que de nombreuses entreprises agissent et, en creux, pourrait inciter à agir celles qui ne font pas ou font peu », complète Malika Bouchehioua, présidente de l’Agefiph.

Un prix Activateur de progrès

Qui sont ces “activateurs de progrès” ? Majoritairement des PME, mais aussi de grands groupes, des employeurs publics, des Ésat et EA, des travailleurs indépendants handicapés, des agences Pôle emploi, des Cap Emploi, des cabinets conseils et des associations… « Cette année, nous avons ajouté une dimension événementielle à l’opération avec l’organisation d’un prix Activateurs de progrès le 14 novembre à Paris », souligne Benoît Rouhier. Au-delà de la SEEPH, les “activateurs de progrès” agissent tout au long de l’année sur des opérations comme “Un jour, un métier”, le DuoDay… et se mobilisent également dans le cadre du Réseau des référents Handicap, avec une centaine d’ateliers d’échanges de pratiques par an.


Référents Handicap : rendez-vous les 17 et 18 mars 2020 !

Depuis 2017, l’Agefiph a déployé le Réseau des référents Handicap (RRH) sur l’ensemble du territoire pour répondre aux besoins d’échanges de pratiques et pour organiser des espaces de co-construction entre les acteurs de l’entreprise et les acteurs de l’emploi et de la santé au travail. « Ce réseau va jouer un rôle majeur dans la mise en œuvre de la loi “avenir professionnel” portant obligation aux entreprises de plus de 250 salariés d’avoir un référent handicap », précise Laure Celier, de la direction de la Mobilisation du monde économique et social de l’Agefiph. L’objectif est d’outiller et d’accompagner les référents Handicap et de rendre plus visible l’offre de service sur laquelle ils peuvent s’appuyer. « Pour amplifier l’appui proposé aux référents Handicap et leur donner un rendez-vous à dimension nationale, nous avons décidé de les réunir les 17 et 18 mars prochains à la Cité des congrès de Lyon pour la première université du Réseau des référents Handicap de l’Agefiph », annonce-t-elle. Au programme : un parcours professionnalisant du référent Handicap avec des mini-conférences, des ateliers pratiques, un espace qui mettra en avant les acteurs qui œuvrent pour une société plus inclusive, et une soirée de gala.