Magazine Être

Emploi, handicap et prévention


© DR

Emploi Réussir

FIPHFP : Isabelle Dauriachm la Marseillaise bienveillante

par Michaël Couybes, Septembre 2019


Passée d’aide-soignante à agent administratif à l’Assistance publique des hôpitaux de Marseille (AP-HM) à la suite d’une sclérose en plaques (SEP), Isabelle Dauriach a gardé sa “bienveillance d’ange” et sa “voix qui sourit”.


« Il y a trois ans, un premier épisode de la maladie m’a contrainte à me remettre en question et à me repositionner. C’est arrivé brusquement : j’ai commencé à ressentir une grosse fatigue, des douleurs, des vertiges, des problèmes de vue. On m’a hospitalisée. Une ponction lombaire a révélé une sclérose en plaques (SEP). C’était assez rare pour une personne de mon âge : 54 ans, à l’époque. J’ai été hospitalisée cinq mois et ma neurologue m’a mise en arrêt maladie durant un an. Je me languissa


Vous êtes abonné(e) ?

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Rejoignez nous