Magazine Être

Emploi, handicap et prévention


Actualité Édito

"Climatologie"

par Michaël Couybes, Septembre 2019


À chaque rentrée “handicap” ses marronniers, tels que l’inclusion scolaire, le climat social, les préparatifs de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées (SEEPH)…, avec en plus cette année la tenue de la Conférence nationale du handicap (CNH) en octobre et puis, sans doute, une préoccupation qui, à la sortie d’un été historiquement caniculaire, est devenue majeure pour les Français : l’écologie.

Tandis que la liste Europe Écologie Les Verts (EELV) est devenue la 3e force politique française aux européennes, la jeune Suédoise Greta Thunberg, autiste Asperger, a occupé la une des médias en multipliant les déclarations alarmantes sur le réchauffement climatique, jusqu’à l’Assemblée nationale. La rédaction a décidé de mener l’enquête et de mettre l’écologie à l’épreuve du handicap. Ces deux thèmes s’accordent-ils ? Que l’on prenne le sujet par le biais des pollutions, des inégalités sociales, des achats responsables en entreprise et même de la politique ou de la philosophie, la question du handicap par le prisme de l’écologie s’avère en tout cas pertinente… et vice-versa. Cette enquête explore sous un angle inédit l’un des défis les plus importants qui nous attendent, où la prise en compte du handicap, et plus globalement de la vulnérabilité, offre du recul, ajoute du sens mais aussi interroge l’impératif écologique.

Autre actualité “chaude” de la rentrée : la réforme de l’emploi des personnes en situation de handicap devrait livrer ses derniers secrets d’ici à la fin de l’année. Les premiers décrets de la loi Pénicaud II qui la concernent rentreront en vigueur en janvier 2020. Et déjà, plusieurs acteurs de s’inquiéter de leurs possibles impacts sur les politiques d’emploi des personnes en situation de handicap.

La rédaction s’est ainsi intéressée à un secteur qui est particulièrement bouleversé par cette réforme : le secteur du travail protégé et adapté (STPA). En s’interrogeant sur son avenir, elle pose également une question : avec les mutations qui s’opèrent et les différences de traitement entre les entreprises adaptées et les Ésat, parlera-t-on encore de secteur dans les prochaines années ? Sur tous ces sujets et des tas d’autres encore (notre dossier pratique sur la sclérose en plaques au travail en témoigne), nous sommes plus que jamais mobilisés auprès de nos partenaires. Labellisé “Tous concernés, tous mobilisés” dans le cadre de la CNH, qui sera clôturée en octobre par le président de la République, Être est également partenaire médias de la consultation handicap de la grande cause make.org, de la SEEPH, tant aux côtés de Ladapt que du groupe Le Parisien-Les Echos, mais aussi de deux événements organisés par notre partenaire Audiens : le 23 septembre, le colloque “L’art de vivre ensemble : culture, médias et handicap, créons des perspectives !” et, le 18 novembre, la soirée de remise des prix Entreprise et salariés aidants.

Alors belle rentrée sous tous les climats…

Numéro 158, septembre 2019