Magazine Être

Emploi, handicap et prévention


© DR

Société Enquêter

Parole d'expat' : « En Belgique, ils m’ont fait confiance »

par Alexandra Luthereau, Mars 2019


Pauline Arnould est non voyante depuis l’âge de 14 ans, un handicap qui ne l’a pas empêchée de faire de longues études et de vivre à l’étranger. Son expérience enrichissante a mis en évidence des différences culturelles existant entre la France, la Belgique et les pays anglo-saxons.


Pauline Arnould est une jeune femme de 29 ans dont le dynamisme transparaît jusque dans la voix. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle aime bouger. Durant ses études, elle a étudié dans pas moins de trois universités françaises, une américaine et deux anglaises. D’abord en économie-gestion, puis en lettres modernes-communication, jusqu’à ce qu’elle trouve en Grande-Bretagne « la formation de (ses) rêves », qui comble son goût pour l’étranger et les sciences éducatives. Aprè


Vous êtes abonné(e) ?

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Rejoignez nous