Magazine Être

Emploi, handicap et prévention


© Adobe Stock/Sergey Nivens

Emploi Approfondir

Les majors de l'intérim s'engagent

par Alexandra Luthereau, Mars 2019


En matière d’emploi de personnes handicapées, les principaux groupes de l’intérim mènent des politiques sur deux fronts. Celui des intérimaires handicapés et celui des salariés dits permanents qui travaillent en agence ou au siège. État des lieux des politiques mises en oeuvre par Adecco, Crit, Manpower et Randstad.


Avec la loi dite handicap de 2005 et l’obligation d’emploi pour les entreprises de plus de 20 salariés, les entreprises de travail temporaire ont développé l’activité de délégation de travailleurs handicapés au sein de leurs entreprises utilisatrices. Près de quinze ans plus tard, les résultats sont encore timides. Selon les derniers chiffres de l’Observatoire de l’intérim et du recrutement (OIR), en 2017, à l’échelle de la branche, seuls 1,3 % des intérimaires étaient des personnes en situat


Vous êtes abonné(e) ?

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Rejoignez nous